Appel aux candidats à l’Election Présidentielle de 2022 : La Souveraineté Numérique n’est pas une option !


Appel aux candidats à l’Election Présidentielle de 2022 : La Souveraineté Numérique n’est pas une option !

Article
Accueil Effisyn S.D.S
 
| Effisyn S.D.S | Souveraineté Numérique | Acteurs du Numérique Français  Vu 15135 fois
Article N°25603

Appel aux candidats à l’Election Présidentielle de 2022 : La Souveraineté Numérique n’est pas une option !

Il s'agit plus d'un appel qu'un article, je l'ai publié bien entendu sur mon blog officiel www.effisyn-sds.com, mais je le publie aussi sur #smartrezo, de façon intégrale. Bonne lecture, et n'hésitez pas à enrichir de vos proposition.

Septembre 2021, est le temps de la rentrée politique avec en ligne de mire l’élection présidentielle 2022, et, malgré le climat lourd imposé par la pandémie qui n’en finit pas, nous devons nous intéresser à des sujets cruciaux pour l’avenir de notre pays. S’il y a nombre de sujets qui seront dans les têtes de nos futurs candidats, il me semble et nous sommes un certain nombre à le penser que le numérique et plus particulièrement la souveraineté numérique ne soit malheureusement pas au cœur de cette campagne !

Pourquoi la souveraineté numérique n’est-elle pas une option ?
Tout le monde s’accorde à penser et dire que la transformation digitale, avec ses innovations techniques comme le Cloud, le Big Data, l’Intelligence Artificielle, le block chain et maintenant l’informatique quantique, est la révolution industrielle du 21me siècle.
La crise pandémique a par ailleurs donné un coup d’accélérateur à la transformation digitale du monde du travail et de l’économie, obligeant même des commerces de proximité à se convertir en urgence au « Click & Collect ». Comme beaucoup de choses ont été faites dans l’urgence, ce sont les géants américains du numérique qui ont profité massivement de l’opportunité, même si pour l’ensemble de nos acteurs nationaux une forte croissance a été observée.
Il est clair, que la société vers laquelle nous nous dirigeons, en dehors des défis écologiques que nous n’évoquerons pas en tant que sujet principal dans cet article, sera numérisée, je dirais virtualisée à l’extrême, avec toutes les opportunités que cela représente, mais aussi tous les risques associés, ce d’autant plus si la majeure partie de la chaine de valeur de cette nouvelle industrie nous échappe.
La souveraineté numérique est donc un élément clé afin de bâtir notre société de demain, en préservant notre culture et nos particularismes. Je tiens à rappeler qu’une trop forte uniformisation, comme pour l’agriculture provoque des vulnérabilités accrues aux menaces, géopolitiques, cybercriminalité, etc…
Défendre la #SouverainetéNumérique, c’est protéger des emplois des compétences nécessaire à la révolution industrielle de demain.
Défendre la #SouverainetéNumérique, c’est protéger notre façon de vivre, notre culture en refusant l’impérialisme culturel américain ou chinois. Nous avons nos particularités qui sont notre richesse, même si elles agacent nos alliés.
Défendre la #SouveraineNumérique, c’est aussi assurer notre indépendance géostratégique et commerciale, nous ne serons pas dépendant de décisions unilatérales d’une superpuissance, alliée ou non.
Défendre la #SouverainetéNumérique c’est enfin investir dans l’avenir, mais c’est aussi trouver des solutions technologiques innovantes et écoresponsables.

Chers candidats à l’élection présidentielle, que devez-vous intégrer ?
Pour garantir notre #SouverainetéNumérique, qui est un pilier essentiel à notre souveraineté tout court, en tant que nation française, il faut que vous intégriez dans votre programme, les éléments suivants :
  1. Renforcer l’Education Nationale, afin de stopper la dégringolade du niveau de l’enseignement des mathématiques. La transformation digitale, cette nouvelle révolution industrielle, se construit sur la connaissance.
  2. Mettre dans les programmes scolaires dès le primaire, des cours sur le numérique, ses usages, ses risques, l’environnement législatif autour (protection des données, etc…)
  3. Imposer à toutes les écoles et à l’université l’usage de solutions souveraines ou Open-source, bannir l’usage généralisé des suites offices #Microsoft, et #Google. Habituer nos jeunes à utiliser des solutions souveraines pendant l’ensemble de leur cursus, nous permettra aussi qu’ils soient de futurs prescripteurs de ces solutions.
  4. Renforcer les budgets de la recherche publique et renforcer les collaborations avec le privé, car les prochaines innovations viendront de la recherche fondamentale et de l’industrie.
  5. Investir dans notre industrie, notamment sur la partie processeur, capteurs, car ce sont aussi grâce aux innovations technologiques que de grandes avancées se produisent
  6. Afin de soutenir un écosystème existant et riche, il est important de flécher une partie des investissements d’équipement numérique publics à destination de nos acteurs du numérique français (rapprochez-vous du collectif #PlayFranceDigital). Notre proposition est de réserver 50% de la commande publique à des acteurs français.
  7. Imposer pour toutes les données des administrations, politique de santé, et industrie de la défense un hébergement souverain, et non un cloud de confiance qui nous maintien dans la dépendance aux technologies américaines
  8. Imposer que tous les achats publics, souverains ou non soient réglés en euro ! Cette mesure de bon sens nous mettra à l’abri des lois extraterritoriales américaines. Assurons-nous que ces bonnes pratiques s’imposent aussi dans le milieu des affaires et des grands groupes du cac40.
  9. Afin de contrebalancer la puissance de feu marketing des #GAFAM ou #BATX, proposer des campagnes d’information sur les bonnes pratiques dans l’utilisation des outils digitaux pour la protection des données de nos concitoyens.
  10. Etudier la faisabilité d’un texte de Loi, empêchant la gratuité de services internet, pour l’ensemble des autres secteurs économiques la vente à perte, cette distorsion de concurrence est interdite.
Pour mener à bien ces mesures clés qui sont essentielles afin de reconquérir notre souveraineté, s’il faut amender, ou sortir de certains traités internationaux, notamment européens, il ne faut pas hésiter, il en va du futur de notre pays.

Conclusion
Cet appel, pourra paraître à certain décalé ou désuet, mais il représente un véritable enjeu pour le futur de notre pays, et pas seulement sur le numérique. Les impacts de ces propositions, vont bien au-delà du numérique. Ce ne sont que les propositions qui me sont apparues comme les plus importantes, cependant il y a bien d’autres sujets que la transformation digitale de notre société bouscule. Des enjeux démocratiques, écologiques et industriels, chers candidats, quelques soient votre orientation politique, il s’agit d’enjeux cruciaux pour notre avenir, que ses propositions trouvent échos en vous et permettent d’alimenter vos programmes. La possibilité que nous puissions continuer de compter dans le monde de demain, est à votre portée ! Appuyez-vous sur le riche écosystème des entrepreneurs français.

Emmanuel MAWET

Lien :www.effisyn-sds.com

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...