Souveraineté numérique : L'Edito du 29 novembre 2022


Souveraineté numérique : L'Edito du 29 novembre 2022

Article
Accueil Effisyn S.D.S
 
| Effisyn S.D.S | Edito | Entrisme GAFAM  Vu 9847 fois
Article N°27235

Souveraineté numérique : L'Edito du 29 novembre 2022

Voici mon nouvel édito qui parle de mon mouvement d'humeur vis-à-vis de l'entrisme des #gafam avec la complicité de nombreuses institutions publiques ou associatives.
Il est temps de nous ressaisir et de bien prendre en compte que pour mettre fin à un chomage de masse endémique, il est temps de favoriser les entreprises françaises qui payent leur leurs impôts en France et crées de l'emploi en France!

Vous avez peut-être vu passer la « Lettre ouverte aux CCI » ? Son sujet, est pourtant critique, il s’agit de la promotion des acteurs du numérique américains, souvent Google par des « ateliers » de formation, dont la question des financements se posent (soit c’est avec nos impôts, soit c’est Google par exemple qui paye). Dans ces deux cas cela pose des problèmes juridiques ou au moins déontologique ! Mais au final, je ne peux que constater que d’autres instances permettent elles aussi une concurrence déloyale des solutions américaines vis-à-vis des solutions françaises qui existent et qui ne sont pas moins performantes ! Est-il normal de favoriser des entreprises qui ne sont pas françaises, ne payent pas leurs impôts en France et recrutent peu en France ? Quelles sont ces organisations ? Il y a eu par exemple la #cpme (à vérifier si le tir a été corrigé), les #cga (Centre de Gestion Agréé), qui proposent à leurs adhérents comme la #CCI des formations #google… Je ne parle pas de l’utilisation de ces mêmes outils américains comme #teams, en lieu et place de solutions collaboratives françaises, avec tous les risques liés à la gestion hasardeuse des données privées de ces solution et de l’interdiction de la DirNum aux instances administratives étatiques d’utiliser les solutions O365 et Google Workplace…
Il est temps de nous réveiller et de prendre en compte l’ampleur de la tâche qui nous attend, nous ne pouvons continuer à jouer contre notre propre camp, surtout par des acteurs institutionnels qui ont la charge du développement économique de nos territoires…
 

Emmanuel MAWET

Lien :https://effisyn-sds.com/2022/11/29/editorial-du-numerique-29-novembre-2022/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • JJUG :29/11/2022 13:43:19 Bon diagnostic Emmanuel
    A mon avis le problème pour réagir est l'extrême dispersion des solutions alternatives françaises :
    - une dispersion des compétences et des efforts peu efficaces
    - une offre trop large générant des doutes pour choisir, une incertitude augmentée sur la pérennité
    - des messages confus se détruisant les uns les autres au lieu de se renforcer en cherchant à capter les clients

    Une seule solution à mon avis : un resserrement, vigoureux, autour de ceux qui veulent vraiment "chasser en meute" ayant compris que les petits villages gaulois n'ont pas d'avenir face aux mastodontes MAGAF/GAFAM, leur force d'influence et de lobbying.
rechercher un article, une vidéo...